helene-vans-feuille-blanche-pour-la-justice-home-2
helene-vans-furtivite-solaire-home-1
helene-vans-furtivite-bar-home-3

du lieu à l’œuvre


La démarche d’Hélène Vans est de déduire l’œuvre du lieu. De cette interrogation sur la présence physique de l’œuvre dans l’espace public s’est dégagé le concept de furtivité : l’œuvre dans sa géométrie intègre plusieurs points de vue et renvoie, par le jeu de l’intériorité de la sculpture, des fragments d’espace environnant. Oubliez donc les notions de sculpture-objet ou d’exposition inerte : l’œuvre existe activement et discrètement. elle anime et révèle l’espace environnant et les qualités du lieu par une savante mise en situation.

Situer l’œuvre de façon précise, singulière, pour provoquer une émotion spatiale. La nouveauté est dans la situation. toute forme libre dégagée de tout usage va révéler, par sa position et sa forme induite, les potentialités du lieu.

La sculpture est polydirectionnelle ce qui lui confère un caractère de furtivité. Elle capte les directions de l’espace où elle se situe. Elle occupe une position précise qui lui permet d’exister là où le lieu présente le maximum de rayonnement ou d’intensité. Elle provoque ainsi une émotion visuelle par la liberté du point de vue, et une expérience du mouvement dans l’œuvre par le spectateur.