21 Sep 2007

louise-michel concours 2007


[layerslider_vc id=”33″]

Le nouveau collège Louise-Michel est dans un quartier disparate en voie de requalification. J’ai choisi de situer l’œuvre au dessus de l’entrée, dans ce vide exact issu de l’écriture architecturale. La sculpture suspendue sur des cables en acier sur le toit en maille câblée inox et led rouge crée un espace particulier en extérieur et est également visible de l’intérieur du collège, générant des lumières furtives de jour comme de nuit.